Interpellation de militants, soupçon de bavure: que se passe-t-il au commissariat du 3e ?


Devant des passants et commerçants médusés, ce dimanche, des militants du Front de Gauche, distribuant comme tous les dimanches l’Humanité, se sont vus interpellés par des policiers : contrôle d’identité, arrachage d’affiches.

Les Maires des 3e et 4e arrondissements, Pierre Aidenbaum et Dominique Bertinotti, ont réagi via communiqué de presse dénonçant ces entraves à la liberté d’expression, surtout en période pré-électorale. Il a été demandé au Préfet de bien vouloir expliquer cette action qui est plus que choquante.

Egalement, il semblerait qu’une autre « bavure » se soit déroulée dont Mediapart se fait le relais et au sujet de laquelle nous n’avons pour l’heure que très peu d’informations, mis à part que la victime s’est vu spécifier 12 jours d’interruption temporaire du travail et que l’inspection générale des services est saisie de l’affaire…


PS: Depuis la publication de ce post, plus d’éléments sont sortis. Merci à EC de me les avoir communiqués.


Article Categories:
Mes positions · Mes réflexions

Commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *