Accessibilité des commerces : Maintenant ou jamais

image

Une initiative de la mairie du 3e
6 millions de Français se déclarent en situation de handicap de manière permanente ou occasionnelle et ce sont 900 000 personnes qui ont une mobilité réduite, soit près de 10% de la population. La loi du 11 février 2005 a imposé une obligation de mise en accessibilité, au 1er janvier 2015, de tous les établissements recevant du public, dont les commerces.Lundi après-midi a eu lieu une réunion à l’initiative de la mairie du 3e et organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Paris Ile-de-France sur l’accessibilité des commerces pour la sixième année consécutive. Une cinquantaine de commerçants s’y est rendue. Au 1er janvier 2015, tous les établissements recevant du public devront être en mesure d’accueillir les personnes en situation de handicap (moteur, auditif, visuel ou mental) ou être en cours de travaux d’adaptation d’ici à septembre 2015, s’ils ont une dérogation. Les commerces, cafés, hôtels et restaurants ou tout service public sont concernés. Ce délai est formalisé par un agenda d’accessibilité programmée, un engagement de travaux réalisés en moins de 3 ans que doit prendre l’exploitant. C’est dans le cadre de cette loi que la mairie du 3e a demandé à la CCI d’Ile-de-France de faire une réunion d’information sur l’accessibilité de ces établissements publics afin que chacun comprenne les enjeux des travaux, les financements et les aménagements à effectuer. L’idée est d’appréhender les déplacements de la personne en situation de handicap ou a mobilité réduite dans sa globalité et non secteur par secteur. C’est donc en termes d’accessibilité universelle que nous devons penser l’adaptation de la cité pour les personnes handicapées.

La Ville de Paris mobilisée
Dans le cadre de la loi de 2005 concernant la mise en accessibilité des établissements publics, la loi prévoit la création d’une commission communale d’accessibilité des personnes handicapées. C’est donc ce que la municipalité parisienne a mis en place avec un rassemblement d’élus, de représentants d’associations de personnes handicapées, d’acteurs publics et privés, ainsi que de 24 usagers tirés au sort. L’objectif de cette commission est de dresser le constat de la situation existante et de faire des propositions d’amélioration, à présenter chaque année en Conseil municipal. Aussi, en 2013 la ville de Paris a mis en place, à titre expérimental, une cartographie répertoriant les différents lieux mis en accessibilité pour les personnes handicapées à Paris. Cette carte a vocation à être améliorée car sont cartographiés uniquement les handicaps moteurs, auditifs et visuels ainsi que les équipements gérés par la Ville de Paris pour lesquels elle a la responsabilité de la mise en accessibilité (crèches municipales, lycée d’enseignement général…). Dans un premier temps, seuls sont traités dans cette carte les handicaps moteurs, auditifs et visuels, le handicap mental fera l’objet d’un recensement ultérieur.

Mairie du3e : mobilisation accrue depuis 2008

Depuis 2008, la mairie du 3e œuvre pour le handicap et l’accessibilité de l’arrondissement par le biais de son Conseil Local du Handicap. Cette instance participative, composée de citoyens, d’associations et de professionnels du secteur a pour but l’adaptation et l’accessibilité universelle de tous les quartiers et de tous les loisirs (sport, culture, promenade, restauration…). Le Conseil Local du Handicap en 6 ans a permis l’accessibilité de l’EPN Helen Keller, un espace intergénérationnel et numérique au cœur de l’arrondissement, le réaménagement de la Place de la République ou encore de la Rue Rambuteau mais aussi la création d’un guide culturel et touristique accessible du 3e arrondissement. C’est un organe important pour ce chantier de la mise en accessibilité de nos villes. Anne Hidalgo l’a elle-même reconnue dans la feuille de route remise à Bernard Jomier : « Les conseils locaux du handicap et la commission communale d’accessibilité seront mobilisés dès juin 2014 pour définir en partenariat les modalités de ce plan d’action. »

Un très bon site pour comprendre les agendas de l’accessibilité programmée : http://lesadap.fr/


Article Tags:
Article Categories:
Au jour le jour · Se réunir dans le 3e · Un 3e disponible pour toutes et tous

Commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne