La place de la santé mentale dans la ville: l’engagement de la Mairie du 3e

Psycom

Le Conseil Local de Santé Mentale

Cette instance est un lieu de concertation où se retrouvent les élus locaux du territoire concerné, les services de psychiatrie publique, les usagers et bien entendu les aidants. Cette instance nécessite une volonté politique locale forte pour promouvoir, sensibiliser et travailler sur le thème de la santé mentale. Le territoire sur lequel s’étend ce conseil doit être restreint, afin que l’impact de leur travail soit palpable et ait des répercussions visibles et rapides. Pour cette raison, le Conseil Local de Santé Mentale regroupe les arrondissements des 1, 2, 3 et 4 pour le centre de Paris. L’étendu de ses arrondissements permet un réel travail de terrain et d’action en faveur des personnes atteintes de maladie mentale.
Les conseils locaux de santé mentale ont aussi un rôle de coordination qui permet de décloisonner les différentes professions, services et institutions du milieu de la santé mentale.

Etre adolescent aujourd’hui : le thème de la prochaine Semaine d’Information sur la Santé Mentale

Pour mettre en valeur le travail de ce CLSM et permettre de sensibiliser au sujet de la santé mentale, tous les ans est organisée une Semaine d’Information de la Santé Mentale. Cette année elle se déroulera du 16 au 29 mars 2015. Le mois de mars arrivant très vite, nous avons réuni le Conseil Local de Santé Mentale afin de définir un programme. Le thème de la Semaine « être adolescent aujourd’hui, un thème central en santé publique et mentale ». Le programme, en cours de préparation, sera à la fois convivial et culturel avec des discussions et des débats venant agrémentés cette programmation. RDV bientôt ici pour de plus amples informations!

Un projet concret de logement pour les personnes en situation de handicap psychique

La nécessité de se loger est la même pour tous. Chacun a le droit au logement, quelque soit son handicap et la nature de sa maladie psychique ou mentale. De ce constat, nous allons attribuer un logement social à l’association AGATE. Cela permettra, par la stabilité qu’apporte un logement, à conforter la mission de soin et d’accompagnement des équipes de soin en favorisant l’autonomie des personnes par l’aide à la prise en charge de leur logement. Ce logement sera réservé à une personne demandeuse de logement, suivie par le Centre médico-psychologique du Centre de Paris, rue de Turbigo. l’association restera titulaire du bail, même après le départ du premier locataire, ce qui permettra d’accueillir un nouveau locataire, également suivi par le CMP Turbigo.

Nous contribuons avec ce choix à diversifier l’offre de logement social en plein coeur de Paris pour répondre à toutes les problématiques qui se cachent derrière l’accès au logement. Nul besoin de stipuler officiellement l’adresse pour préserver l’intimité de la personne qui y sera accueillie mais aussi car finalement pourquoi le savoir? il y a sans doute certains de nos voisins qui sont suivis pour troubles mentaux sans que nous le sachions et cela n’entache pas nos rapports de bons voisinages… On estime à 0.7% de la population le nombre de personnes schyzophrènes.

Le site de l’association AGATE

Toutes les informations sur le CMP Turbigo


Article Tags:
Article Categories:
Au jour le jour · Un 3e disponible pour toutes et tous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne