Terrasse or not terrasse…

coupdecoeur

Remontée de la rue Dupetit-Thouars. Oui, des terrasses débordent. Mais on remarque aussi que ces terrasses sont occupées par des gens de tous âges (j’insiste), de tous horizons, de tous les looks, se retrouvant, s’aimant, se retrouvant après le travail, riant. Oui certains bars abusent en prenant trop de libertés avec ce que l’urbanité rend impossible: le contrôle, partout, constant. Oui nous devons être (et nous sommes, peut être pas assez) vigilants avec les moutons noirs qui jettent l’opprobre sur l’ensemble de cette fonction sociale essentielle que les terrasses remplissent. Oui certains se foutent du bruit excessif et de son impact sur la santé, du comportement de leurs clients, de la circulation normale des passants, de la propreté de la voirie. Mais pour combien qui font un travail respectueux de leurs voisins? Qu’on ne compte pas sur moi pour faire une chasse que la Mairie n’aurait les moyens de lancer. Je préfère que nous réfléchissions à la manière d’objectiver les nuisances, qui ne sont pas le fruit que du non respect d’un règlement, de définir clairement une grille de mesures régulatrices partagées et connues tant des riverains, de la police que des commerçants, et de valoriser les bons comportements. C’est pourquoi je suis vraiment heureux que la Mairie du 3ème ait mis en place une charte « respect à tous les étages ». Il faut maintenant l’enrichir avec toutes les parties prenantes, et en refusant les invectives de celles et ceux qui veulent un Paris réglé comme du papier à musique.


Article Tags:
Article Categories:
Mes coups de coeur · Mes positions

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne