Tel Aviv sur scène 1/2

Il y a dans la manière de D. Simonet de dénoncer « Tel Aviv sur Seine » quelque chose qui en dit long sur sa capacité à croire en la responsabilité individuelle, en la liberté d’expression et en l’esprit critique, bref tout ce qui fait que l’on peut être autre chose qu’un condensé de la communauté dont on est issu. En dénonçant cette belle initiative d’Anne Hidalgo, mettant en avant la beauté d’une ville, sa culture et son ambiance, cette élue du Parti dit de Gauche ne fait qu’assigner la communauté juive à résidence en la résumant aux choix politiques des gouvernants israéliens. Si elle était moins sectaire, elle placerait Tel Aviv et ce que la ville représente au dessus des désaccords que nous pouvons légitimement avoir avec la politique israélienne. Mais Simonet est ce qu’elle est: caricaturale, outrancière et donneuse de leçon erronée.


Article Tags:
Article Categories:
Mes coups de gueule · Mes positions

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *