Vu dans la presse: « Rue du Temple, les travaux du supermarché réalisés sans autorisation »

Via Le Parisien, Philippe Baverel, 2 mars 2016

Un supermarché de 400 m2 ouvrira-t-il prochainement au rez-de-chaussée du 109, rue du Temple (IIIe) ? Des bouteilles de lait, entre autres marchandises, ont beau avoir été livrées ce mercredi matin (alors même que le chantier n’est pas terminé), rien n’est moins sûr. Et pour cause : « Les travaux en cours n’ont pas été autorisés par la Ville », observe Gauthier Caron-Thibault, premier adjoint (PS) au maire du IIIe. De plus, Sophie Hyafil, architecte des bâtiments de France chargée du secteur sauvegardé du Marais, a donné un avis défavorable au projet. La déclaration préalable de travaux a donc été refusée par la Ville le 13 août 2015.

Malgré tout, le chantier a commencé début janvier. Tout en reconnaissant « avoir eu un refus de la maire pour la modification de la façade », l’une des responsables rencontrée sur place et qui n’a pas souhaité donner son nom, affirme avoir obtenu « en parallèle […] l’autorisation de travaux de la préfecture de police fin 2015 ». Pourtant, au boulevard du Palais, on assure que « les déclarations préalables de travaux sont du ressort de la mairie ».

Un PV transmis au procureur

Quant à la nature du chantier, notre interlocutrice indique : « Nous avons installé un monte-charge reliant la réserve du sous-sol au rez-de-chaussée, posé un carrelage au sol et donné un coup de peinture. Et comme il y avait des vices cachés, nous avons dû conforter structurellement des poutres métalliques qui étaient en mauvais état. » Devant l’ampleur de ces aménagements, la copropriété a demandé l’arrêt du chantier.

Pour la deuxième fois en quelques jours, les enquêteurs de la direction de l’urbanisme se sont rendus sur les lieux mardi après-midi. Ayant constaté « d’une part que les travaux non autorisés outrepassent le dossier présenté et d’autre part qu’ils portent atteinte aux structures du bâtiment », un procès-verbal va être transmis très rapidement au procureur de la République et un arrêté interruptif des travaux adressé au juge administratif. « Il arrive qu’un chantier soit entrepris sans attendre la décision de la Ville. Mais que des travaux démarrent malgré le refus explicite et signifié de la municipalité, je n’ai pas souvent vu ce cas », remarque Gauthier Caron-Thibault.

 

http://m.leparisien.fr/paris-75/paris-75003/paris-rue-du-temple-les-travaux-du-supermarche-realises-sans-autorisation-02-03-2016-5592969.php#xtor=AD-1481423553


Article Tags:
Article Categories:
Dans la presse · Kiosque

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *