Un nouveau cabinet médical en secteur 1 soutenu par la Ville!

D’ici 2020, certains arrondissements pourraient perdre près de la moitié de leurs professionnels de santé en secteur 1. Dans Paris, les structures de soins manquent de plus en plus et cela s’accroit dans les arrondissements du centre de Paris. Rendre l’accès aux soins égalitaires en termes de territoire est un défi par la baisse de la démographie médicale. La principale difficulté est la baisse des médecins consultant en secteur 1, c’est-à-dire sans dépassement d’honoraires. Dans la plupart des arrondissements parisiens, et cela se vérifie dans le 3e arrondissement, il existe un déséquilibre entre le nombre de généralistes et le nombre de spécialistes installés sur le territoire. Par exemple, le nombre de psychiatres est plus grand que celui des généralistes dans le 3e. Dans notre arrondissement, la densité médicale est particulièrement basse et une majorité des médecins pratiquent des tarifications avec dépassement d’honoraires.

Aussi, pour renforcer une offre de soins accessible à l’ensemble des parisiens, la Ville de Paris a mis en place un dispositif inédit d’aide à l’installation des professionnels: Paris Med. Elaboré conjointement avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Paris et le Conseil Départemental de l’Ordre des médecins, il vise à lever tous les obstacles fonciers en mobilisant les locaux des bailleurs sociaux et en versant une aide financière pour les travaux d’aménagement des locaux. En contrepartie, les professionnels s’engagent à s’implanter localement pour une durée minimum de 3 ans, à exercer en secteur 1 et à mener des actions de santé publique : prévention et dépistage individuels, éducation thérapeutique du patient, etc.

Renforcer l’offre de soins accessibles dans le 3e

En accord avec Pierre Aidenbaum, j’ai souhaité saisir cette opportunité afin de renforcer l’offre de soins, en particulier dans le Nord de l’arrondissement qui a été identifié par l’ARS comme zone déficitaire (quartiers Enfants Rouges et Arts et Métiers).  La Mairie du 3e a travaillé avec Paris Habitat sur l’aménagement d’un local de 110 m² situé au rez-de-chaussée du nouveau programme de logements sociaux du 120, rue de Turenne. Une subvention d’aide à l’installation de 60 000 euros a à ce titre été versée par le Conseil de Paris à l’équipe médicale locataire des lieux.

Ce tout nouveau cabinet accueille dès le lundi 3 octobre une équipe de 3 pédiatres (qui ont du quitter leur précédent local, celui du bien connu Docteur Champagne) et d’un médecin généraliste (première installation). Ce local est le deuxième à avoir été mis en place dans le cadre de Paris Med’, le premier venant d’être inauguré dans le 20e arrondissement, rue de Fontarabie. Bernard Jomier, adjoint à la maire de Paris chargé de la santé, a annoncé 15 nouvelles ouvertures d’ici la fin d’année.

C’est encore peu mais cela signifie que la médecine de ville, accessible, peu à peu, revient là d’où elle était partie ! Et ce, grâce à l’action de la Ville de Paris !

Bienvenue aux Docteurs Nguyen, Robbe, Mayaud et Schullingen !


Article Tags:
Article Categories:
Au jour le jour · Un 3e disponible pour toutes et tous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *