Céline Oms, participer et témoigner

Et voilà, Céline! Jeune femme qui profite de tout ce que le 3e a à lui offrir. Et qui cherche à lui rendre, en rappelant à chacun par le délicat art de la photographie que ce 3e doit rester un arrondissement pour tous et toutes… Comme elle a pu en profiter quand elle y est revenue après une brève échappée!

Le 3e a franchi l’Histoire et s’est fait des histoires. C’est quoi votre histoire du 3ème ?

J’habitais le 3e arrondissement il y a 10 ans, puis je l’ai quitté. Je suis revenue depuis 2 ans, pour raisons familiales, et j’y élève mon fils de 5 ans. J’ai retrouvé mon ancien lieu de vie, mes habitudes de quartier et surtout l’esprit accueillant et chaleureux des gens qui y vivent. J’ai trouvé aussi un refuge pour mon fils et moi même. J’ai pu constater donc le changement et l’amélioration des infrastructures, des espaces publics, les nombreux espaces verts, l’accès libre à la culture, les espaces de rencontres intergénérationnelles et solidaires.
Il bouge ce 3ème. Vers qui, vers quoi, comment selon vous ?

Maman d’un petit garçon scolarisé en maternelle, rue de la Perle, je suis parent délégué et participe aux conseils d’école.

Et vous dans tout cela, quel est votre rôle ?

J’essaye de participer le plus souvent aux manifestations de quartier comme le vide grenier, le spectacle pour le nouvel an chinois, les manifestations à la bibliothèque, aux jardins, les concerts, le salon des artistes… J’y ai d’ailleurs exposé deux photographies mettant en exergue le droit à la différence au sein de notre communauté de vie. Sensible aux inégalités sociales, j’essaye de témoigner, grâce à la photographie des discriminations sociales actuelles.


Article Tags:
Article Categories:
Au jour le jour · Le 3e, ses enfants rouges

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *