Oui à un vrai droit de mourir dans la dignité!

image

Aujourd’hui, c’est la 9e journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Tout comme nous devons respecter le choix des patients dans leurs choix de soins, nous devons aussi respecter le choix de chacun face à sa mort. C’est pour cela que je me suis engagé il y a plus de dix ans auprès de l’association pour le droit de mourir dans la dignité. L’Etat doit permettre le respect des directives anticipées dès lors que la personne ne peut plus se manifester et/ou que la douleur est ou va inéluctablement devenir constante et insupportable, quand bien même cette volonté amène à une aide active à mourir. Le suicide est un droit du vivant, il doit l’être même à l’approche de la mort. Refuser ce droit, c’est pour l’Etat condamner à la sédation terminale, sans soin, ce qui amène à une mort lente de faim et de soif. C’est pourtant le sens de la loi récemment votée. Et si l’éthique, c’est laisser mourir quelqu’un ainsi, alors que l’on remette la copie à l’ouvrage: la pensée n’est sans doute pas aboutie! Ou alors elle est empreinte de considérations tout sauf éthiques. Et d’autres pays l’ont déjà bien compris. Alors, oui, avançons et légiférons.


Article Tags:
Article Categories:
Mes engagements · Mes positions

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne