La Caserne des Minimes: un projet à l’écoute des riverain-e-s!

FullSizeRender 2

Le projet de la Caserne des Minimes est le projet phare de la mandature. Comme pour tous les projets d’aménagement, la Mairie a souhaité associer les riverain-e-s à son élaboration. Mais pour un projet de cette ampleur, le Maire et moi-même avons souhaité une association plus importante des habitant-e-s. C’est pourquoi, en lien avec le bailleur social Elogie-SIEMP, nous avons missionné le CAUE pour mener une large concertation qui a donné lieu à un promenade sur place, trois ateliers d’imagination, un atelier dédié aux enfants et une restitution au public. Toutes les idées, tous les « souhaitables » ont été réunis et ont été versés à la consultation d’architectes afin qu’ils s’en inspirent pour leur proposition. Parmi 132 candidatures, c’est le Cabinet RH+ qui a été choisi.

Qu’y avait il dans ces souhaitables ? on notera pêle-mêle la création d’un lieu ouvert et populaire, la plantation de la cour, la création de meilleures circulations pour les piétons, la création d’un mur d’escalade, la création d’un salle de rencontre et d’activités culturelles, une offre accessible aux étudiants, favoriser les liens intergénérationnels,… Le cahier des « souhaitables » est consultable ici même : cliquez.

Comme nous nous y étions engagés lors de la précédente réunion publique du 13 septembre, nous avons laissé aux architectes, le soin de réaliser leurs relevés techniques et de construire leur projet pour venir ensuite nous le présenter et en discuter avec les habitant-e-s. Ce moment, qui a réunit beaucoup de monde, a eu lieu jeudi soir.

Qu’en est il alors ? Nous y voyons plus clair pour les logements. Il y en aura 70, dont 65% seront des F3 et plus pour les familles, 30% de ces logements seront pour les foyers à bas revenus, 40% pour les revenus modestes et 30% pour les classes moyennes. Quelques logements intégreront le Réseau Logement Seniors (des studios et des deux pièces), il en sera de même pour des colocations pour étudiant-e-s. La crèche sera aménagée dans le bâtiment autonome de la rue des Tournelles pour environ 99 places, avec un espace extérieur réservé de 250 m2. 12 locaux seront disponibles en rez-de-chaussée. Pour l’heure, leur destination n’est pas connue : un appel à projet sera lancé par la Mairie du 3e. Ce qui est sûr concernant ces locaux : certains seront à destination commerciale, d’autres à vocation associative. Quatre ambiances végétales seront également créées : un cœur planté, un filtre végétal sur la rue des Minimes, un arbre repère sur le parvis de la crèche et un alignement d’arbres sur la rue Saint Gilles. Enfin, tout ce qui pourra être ouvert le sera afin de renforcer les circulations piétonnes au sein de ce site.

Les grandes orientations sont donc là : reste à définir les usages. C’est la prochaine étape à laquelle les habitant-e-s du 3e seront associé-e-s.

Pour information, le calendrier du projet :

Mars 2017 : dépôt du permis de construire

Eté 2017 : libération de la Caserne

Septembre 2017 : début du chantier

2018 : chantier

Septembre 2019 : livraison

 

 


Article Tags:
Article Categories:
Au jour le jour · Construire le 3e

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne