La circulaire de la honte…

Circulairedelahonte1

Voilà. Certains se plaignent d’un vol en avion privé d’un premier ministre. Moi, perso, je vitupère quand l’Etat demande aux associations de ne plus pratiquer l’accueil inconditionnel ou quand il prélève 100 millions d’euros sur le budget de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie dédiée à la prise en charge des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Bon, et bien, aujourd’hui, je peste contre cette décision d’une Agence régionale de santé de mêler le personnel d’une administration de soins à l’application des mesures contre les sans-papier. J’espère que le Gouvernement, par la Ministre de la Solidarité et de la Santé, saura remettre les choses à leur place. Parce que sinon, à défaut de dépasser nos divergences, je crains qu’il ne continue à dépasser nos valeurs. Et après, on me demandera encore pourquoi je ne suis pas En Marche…

Toutes ces indignations, ce chemin de l’empathie, devront aussi nourrir la refondation de notre projet, à gauche.

Mise à jour du 5 janvier

Le choix scélérat d’associer soins et contrôle des sans-papier a été annulé par le Gouvernement mais qu’il ait été fait décrit une certaine ambiance. Même constat pour la remise en cause de l’inconditionnalité de l’accueil dans les centres d’hébergement, elle cependant toujours en vigueur…


Article Tags:
Article Categories:
Mes coups de gueule

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne