Le gouvernement doit agir face aux locations saisonnières!

LocTourM4

Une réunion très fréquentée à la Mairie du 4e sur les locations touristiques saisonnières! Comme quoi, la mixité sociale et la qualité de vie locale mobilisent aussi bien à Paris que dans les grandes capitales qui vivent (ou subissent) ce phénomène. Paris s’est doté d’un règlement de changement d’usage qui cherche à protéger les habitations et a constitué un service qui traque les locations touristiques non autorisées (10000 logements contrôlés, 1300 enquêtes et constats d’effraction en 2016-2017). J’ai pu rappeler ce que nous attendons du gouvernement (encore et toujours, malgré les propos rassurants de nos député-e-s du centre de Paris): obtenir la récolte détaillée de la taxe de séjour et la transmission fiscale directe des revenus issus de cette activité, laisser les villes définir librement le nombre maximal de nuitées autorisées pour les résidences principales, assouplir les majorités nécessaires pour changer les règlements de copropriété pour mieux définir les usages des lots, augmenter les peines encourues pour congés abusifs et permettre de sanctionner les plateformes de mise en location qui acceptent les annonces sans permis de louer. C’est avec un tel arsenal juridique que nous nuirons efficacement à ceux qui veulent nuire dans le secret des couloirs d’immeubles!


Article Tags:
Article Categories:
Un 3e disponible pour toutes et tous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne