Hawking, génie.

stephen-hawking

Quand, comme Hawking, on touche au génie, on a l’incroyable privilège de pouvoir s’approcher un peu plus que les autres d’un universel, d’un absolu, d’un éternel qui restent bien sûr hors d’atteinte. Je pense qu’on ne peut que y découvrir des lois qui régissent notre monde et, par parallélisme, comme dirait Hermès Trismégiste, notre bas-monde, nos sociétés, nos relations humaines. De Hawking, il faut apprécier ses découvertes mais aussi les engagements qui furent les siens et qui se retrouvent dans cette phrase de cette tribune du Guardian : « Nous allons devoir nous adapter, repenser, recentrer et modifier certaines de nos hypothèses fondamentales sur ce que nous entendons par la richesse, les biens, par les miens, par les vôtres. Si nous échouons, alors (…) la progression de l’isolationnisme (…) qui naît du manque de partage, d’une définition biaisée de la richesse et de l’incapacité de la partager plus équitablement, se renforceront. ».

https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/jul/29/stephen-hawking-brexit-wealth-resources


Article Tags:
Article Categories:
Mes réflexions · Non classé

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RueDeBretagne