Grand âge et autonomie: le grand jour?

Le secteur de l’âge attend beaucoup de cette journée lors de laquelle le rapport de la Mission Libault sera remis à Agnès Buzin pour lancer la préparation de la loi Grand Âge et Autonomie. Je ne sais que trop, pour l’avoir vécu au cabinet de Michele Delaunay, les impatiences qui en découlent. Pour ma part, j’espère que le Gouvernement aura l’intelligence de reprendre la proposition indolore de financement de la dépendance portée par Jérôme Guedj (pérennité de l’équivalent du remboursement de la dette sociale) mais qu’il aura aussi le courage politique de déployer les moyens financiers nécessaires à une politique de prévention et d’adaptation digne d’un pays qui va connaître une révolution démographique à nulle autre pareil. Sinon, nous n’aurons pas les moyens financiers d’assumer humainement une société plus dépendante sauf à ne compter que sur l’assurance privée. Aussi, il faut agir massivement sur les déterminants de l’autonomie: comportement, logement, mobilité, activité physique, isolement, intergénération… Il faudra aussi repenser la gouvernance d’un tel projet car une main ne suffit pas à compter qui agit pour les âgés. On parle de notre société aujourd’hui. C’est un grand jour. Espérons que cela sera une grande loi…


Article Tags:
Article Categories:
Mes positions

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *