Conseil d’arrondissement du 11 juin: le Carreau du Temple, prêt pour vous!



Un conseil d’arrondissement s’est tenu hier soir à la mairie du 3e. Parmi les sujets évoqués, les attributions des créneaux associatifs au Carreau du Temple, les projets d’animations périscolaires dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs ou encore le partenariat entre les musées du Marais. Ce conseil a également été l’occasion pour l’opposition de formuler des vœux  au sujet du stationnement des deux roues motorisés et sur le nombre de demandes de places en crèche.
Afin de préparer la première saison du Carreau du Temple, la commission d’attribution des créneaux associatifs s’est réunie. A l’issue d’une procédure de sélection parfaitement transparente composée d’élu-e-s, de représentants de l’administration parisienne, de l’équipe du Carreau du Temple et de l’Office du Mouvement Sportif du 3e, 50 associations ont été retenues ; elles étaient 135 à postuler. Parmi les critères de choix, les tarifs d’inscription pratiqués par l’association mais aussi le caractère innovant de l’activité proposée, le résultat final devant aboutir à une offre variée, pluridisciplinaire et en adéquation avec la demande des habitants. Le Carreau du Temple vient compléter l’environnement associatif proposé par le 3e. En effet, l’espace Silvia Monfort consacre d’ores et déjà 112 heures par semaine aux associations. Puisque le Carreau leur réservera 98 heures, l’offre associative de l’arrondissement va quasiment doubler dès septembre. Et ce, sans compter ce que propose la Maison des Associations du 3! Le Carreau du Temple sera, à partir de la rentrée, LE haut lieu culturel du 3earrondissement : avec l’arrivée prochaine des associations locales, ce sont bien les habitant-e-s qui pourront en profiter !
Nous avons ensuite étudié des subventions à accorder à certaines associations très liées au 3e. Après avoir souligné le caractère exceptionnel de l’histoire de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction fondée en 1861, nous leur avons attribué un apport de 3.500€. Quant au Fonds social juif unifié, nous lui avons renouvelé notre confiance en lui accordant une subvention de 10.000€ pour l’organisation du Festival des cultures juives qui a commencé depuis mardi.
Toujours dans le champ de la culture, le conseil d’arrondissement s’est prononcé en faveur de la formation d’un partenariat entre les musées et institutions culturelles du 3e et du 4e. Ce projet, à l’initiative du musée Picasso (dont la réouverture se fera vers le 15 Septembre), cherche à optimiser l’offre culturelle très large du Marais. Cette coopération entre toutes les institutions culturelles des deux arrondissements aboutira à la création d’un plan interactif et d’une application mobile qui guideront les touristes et les riverains en leur fournissant toutes les informations préalables à leur visite.
Ce conseil a également été l’occasion d’évoquer les travaux d’entretien des chaussées et des trottoirs parisiens à travers la passation de marchés de travaux sur l’ensemble de la ville de Paris. A la différence des années précédentes, l’entretien, dans les formes qu’il adoptera, prendra en compte les problématiques écologiques, sociales (des individus en réinsertion professionnelle seront sollicités) et de nuisances sonores.   
Nous avons également évoqué les projets d’animation dans les écoles maternelles/élémentaires dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs (ARE). Comme cela a été instauré, le mardi et le vendredi, les enfants quittent l’école à 15h pour effectuer des activités périscolaires le reste de l’après-midi. La Mairie de Paris a lancé un appel à projet localisé afin de sélectionner des associations dispensant un atelier à proximité immédiate de l’école. Les projets sélectionnés sur tout Paris représente un coût de plus de 1,8 millions d’euros. Dans le 3e, 12 associations ou structures ont finalement été retenues (Gaïté Lyrique, Carreau du Temple,…). C’est cette liste et les budgets afférents que nous avons validés.
Enfin, les élu-e-s UMP ont profité de ce conseil pour exposer deux vœux.
Tout dabord, ilsproposent d’ici la fin de la mandature la création de 50 000 places supplémentaires pour les deux-roues motorisés (2RM) à Paris en tenant compte des carences que présente le 3ème en la matière. L’UMP propose ainsi de porter à 95.000 le nombre de places destinées aux 2RM à Paris. Il s’agit ici de l’une des mesures phares lancées par Nathalie Kosciusko-Morizet au cours de sa campagne pour les municipales. Néanmoins, plusieurs éléments viennent discréditer cette proposition. Seulement 83.000 Parisiens sont propriétaires d’un 2RM. La création de 50.000 places serait disproportionnée au vu des besoins exprimés. Par ailleurs, l’espace public repose sur un compromis permettant une cohabitation agréable entre deux-roues et piétons, transports en commun, cyclistes… Or, cet équilibre a été trouvé dans le 3e et la création de places supplémentaires en voierie reviendrait à privilégier une classe d’utilisateurs au détriment de nombreux autres et à rompre cet équilibre. Le recours à des parkings souterrains et privés offrant des tarifs avantageux pour les deux roues motorisés est donc inévitable. En outre, créer beaucoup de places de parkings destinées aux 2RM, c’est encourager l’utilisation d’un moyen de transport particulièrement polluant. D’un point de vue éthique, la création raisonnée de places de stationnement 2RM semble donc plus cohérente que le projet disproportionné et écologiquement menaçant de l’opposition. Le problème du stationnement des deux-roues à Paris est loin d’être un problème occulté par la gauche. Le programme d’Anne Hidalgo prévoit en effet la création de 20 000 places de stationnement supplémentaires, un chiffre plus cohérent avec la demande réelle. Rappelons que durant la dernière mandature, 18 000 places de stationnement 2RM ont été créées.
Enfin, Les élus UMP ont demandé la communication du nombre de demandes de places en crèches dans le 3e et l’actualisation et la publication annuelle de ces données. A cette requête, les élus majoritaires ont simplement rétorqué au groupe UMP que tous les chiffres actualisés à ce sujet sont consultables sur lesite de la Mairie du 3e. No comment…

Article Categories:
À Paris · Au jour le jour · Construire le 3e · Se réunir dans le 3e

Commentaires

  • OMS : c’est pas l’office municipal des sports mais l’office du mouvement sportif

    Denis 13 juin 2014 8 h 51 min Répondre
  • Cher Denis,
    Tu as bien raison!
    La modification est faite.
    Amitiés sportives,
    GCT/

    Gauthier Caron-Thibault 13 juin 2014 11 h 57 min Répondre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *