Le kiosque des Arts et Métiers: vous n’irez plus chez lui par hasard…


Avec A Mingam, N Bismuth Le Corre, S Muhammad et P Aidenbaum

Parmi les commerces de proximité, on passe souvent devant eux, mais on les oublie peu à peu : ce sont les kiosquiers. Ces crieurs sur papier, ces aides précieuses quand on se perd dans les rues parisiennes, ces vendeurs qui font avec la crise de la presse écrite. 

C’est pourquoi Paris a choisi de les mettre à l’honneur à travers cette opération spéciale : « Paris aime ses kiosques »qui propose 20 évènements autour de 20 kiosques symboliques, parmi les 343 kiosques de la capitale (contre 268 en 2005). Le soutien aux kiosquiers est une vraie politique parisienne que deux actions illustrent bien: la gratuité de l’occupation de l’espace public et la mobilisation de deux millions d’euros par le gestionnaire, Mediakiosk, pour la consolidation économique des 240 kiosques les plus fragiles.

Nous avons 7 kiosques* dans le 3e arrondissement et nous nous sommes retrouvés aujourd’hui samedi devant le dernier ouvert en janvier 2014 au 42, rue Réaumur, en plein cœur de la nouvelle Place des Arts et Métiers, avec Pierre Aidenbaum, maire du 3e, et Nicole Bismuth-Le Corre, adjointe au maire chargée du développement économique. Ce fut l’occasion d’échanger autour d’ « Images de Guerre et Guerre des Images » avec Alain Mingam, membre du Conseil d’administration et du Bureau Exécutif de Reporters sans Frontières, venu pour l’occasion.
Mais pourquoi avoir choisi ce kiosque pour cette opération ? Pour sa récente ouverture ? Sans doute un peu. Mais surtout pour celui qui l’occupe, qui l’anime et vous accueille : Samad Muhammad, un ancien journaliste kurde irakien, réfugié politique qui est arrivé en France en septembre 2010.
C’est donc tout un symbole qui fera que vous n’irez plus acheter vos journaux chez lui par hasard…
* 17 bd Saint Denis, 203 rue du Temple, 2 rue de Bretagne, 1 bd du Temple, 9 bd Saint Denis, 46 rue des Francs Bourgeois et 42 rue Réaumur

Article Categories:
Au jour le jour · Le 3e, ses enfants rouges · Se réunir dans le 3e

Commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *