Lancement des travaux de la Maison Relais pour SDF vieillissants


Ce matin, avec Pierre Aidenbaum et le Préfet Bertrand Munch, nous avons lancé officiellement les travaux de la Maison Relais du 58, rue du Vertbois, au-dessus de la Régie de Quartier Paris Centre. En présence du bailleur, Coopération et Famille, et de l’association qui gérera les lieux, Aurore, nous avons tenu à faire cette petite cérémonie pour marquer une étape supplémentaire dans ce beau projet.
Alors que s’y passera-t-il dans cette Maison-Relais? Et bien la vie, tout simplement de 14 foyers, des célibataires ou des couples, et un hôte de maison. Mais des gens avec des choses à raconter plus compliquées que la moyenne, avec des histoires et des parcours de vie moins simples que les nôtres. Avec beaucoup d’errance urbaine, de passages en foyers, de retour à la rue,… Et une certaine avancée en âge avec tout cela. Ce sont ce qu’on appelle des « SDF vieillissants ». Le travail social faisant son œuvre, sans doute avec plus de temps que pour un procédé technique, certaines de ses personnes arrivent à un certain âge « stabilisés » comme on dit. Aptes à une vie semi autonome, dans un logement individuel mais toujours avec une veille aidante. Cette Maison Relais sera faite pour eux.
Pour ce public, Bertrand Delanoë a voulu créer 2000 places sous son mandat de 2008 à 2014. Sur tout Paris. Et je suis fier d’avoir, en accord avec l’équipe municipale du 3e, porté en son temps un vœu au Conseil de Paris pour dédier le 58, rue du Vertbois à cette ambition car notre arrondissement doit aussi prendre sa part à la solidarité. Car finalement pourquoi réserver ces structures aux autres arrondissements ? Comme eux, nous avons un centre de santé, des supermarchés, des métros, des services sociaux…
Je retiens de ce matin les propos du Préfet qui s’est félicité que ce chantier annoncé, cette volonté assumée n’ait pas engendré des plaintes des riverains. C’est sans doute parce que nous avons très bien, je le souligne, travaillé avec Aurore et Coopération et Famille pour et trouver les partenaires et expliquer le projet, peu à peu. Nous avons même tenu à inviter les membres du Conseil de Quartier Arts et Métiers, qui étaient pour certains présents.
Maintenant, il y a un an de travaux avant de pouvoir accueillir les premiers occupants. A l’approche de l’hiver, cette première pierre redonne espoir.

Article Categories:
Au jour le jour · Construire le 3e

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *